AJTER 1-Numero 3-2022-02

A propos de certaines confusions taxonomiques concernant les chenilles comestibles Africaines: Publication secondaire 
      

Germain Mabossy-Mobouna1,2,3, Louis Looli Boyombe3, Thierry Bouyer4, Paul Latham5, Justin B. Ombeni3,11, Jean Claude Monzenga3, Theodore Munyuli B. M.10,11, Françoise Madamo Malasi6, Augustin Konda Ku Mbuta7 & François Malaisse8,9

RESUME

L’intérêt alimentaire des insectes dont les chenilles comestibles occupent aujourd’hui une place stratégique dans la lutte contre la faim et la malnutrition à l’échelle mondiale. Ainsi, il est indispensable de bien maitriser les différentes espèces à valoriser afin d’en assurer une exploitation et une conservation durable. Le présent article soulève quelques cas des confusions taxonomiques diffusées dans la littérature scientifique sur les chenilles comestibles d’Afrique. Notre étude indique que ces confusions taxonomiques font suite à une identification basée sur la comparaison des traits morphologiques avec des photos tirées dans les articles précédents ayant utilisé la même méthode d’identification. D’où une répétition de ces confusions taxonomiques dans la littérature scientifique en ligne. Pour mettre fin à ces confusions taxonomiques, les auteurs plaident pour une identification moléculaire des chenilles comestibles, élargie à toutes les espèces connues et disponibles afin de constituer une véritable banque de données comme référence pour toutes les études futures d’identification des chenilles comestibles.

Mots-clés : Confusion taxonomie, test ADN, identification, chenilles comestibles, Afrique.

Affiliations

1Teacher-Researcher, Laboratoire de Nutrition et d’Alimentation Humaines, Faculté des Sciences et Techniques, Université Marien Ngouabi, Congo Brazzaville.

2Unité de Recherche Nutrition, Santé et Motricité Humaine, Institut Supérieur d’Education Physique et Sportive, Université Marien Ngouabi, Congo Brazzaville.

3Equipe d’Entomophagie, Laboratoire d’Entomologie Appliquée et Fonctionnelle, Institut Facultaire des sciences Agronomiques de Yangambi, BP-1232 Kisangani, R.D. Congo.

4Independent researcher, 57 rue Genot B 4022 Chênée, Belgium.

5Retired Officer of the Salvation Army, U.K.

6Laboratoire d’Entomologie fonctionnelle et évolutive, Gembloux Agro-Bio Tech, Liège University, Belgium.

7Biologist, Research Institut in Health Sciences (I.R.S.S.), Kinshasa, D.R. Congo

8Professor emeritus, Biodiversity and Landscape Unit, Gembloux Agro-Bio Tech, Liège University, Belgium.

9Meise Botanical Garden, Belgium.

10Departments of Agriculture, Biology and Environment, National Center for Research in Natural Sciences, CRSN-Lwiro, D.S., Bukavu, South Kivu province, eastern D.R.Congo.

11Department of Nutrition and Dietetics, Institut Supérieur des Téchniques Médicales de Bukavu, ISTM, B.P. 3036, South Kivu province, eastern D.R.Congo.

Infos article

African Journal of Tropical Entomology Research: 1 (3) pp. 152-165.

© 2022 Mabossy-Mobouna et al. 

ORIGINAL RESEARCH ARTICLE/ OPEN ACCESS

*Corresponding author: [email protected]

Received: 20 August 2022
Accepted: 18 November 2022
Published : 29 December 2022

Author(s) agree that this article remain permanently open access under the terms of the Creative Commons Attribution 4.0 International license.

Citation :Mabossy-Mobouna, G., Looli, B. L., Bouyer, The., Latham, P., Ombeni, J. B., Monzenga, J-C., Munyuli, T.B.M, Madamo Malasi, F., Nkonda Ku Mbuta, A., & Malaisse, F. (2022). A propos de certaines confusions taxonomiques concernant les chenilles comestibles Africaines: Publication secondaire. African journal of tropical entomology research, 1(3), 157–165.

https://doi.org/10.5281/zenodo.7490957

PDF (French) 

English EN Français FR